AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mer 20 Juil - 22:01

[Amadran. Chimère plutôt vieille (âge véritable : inconnu pour le moment), assassin, souvent le visage dissimulé]
sans capuche et foulard sur le visage:
 

Comment semer une bande de crétins ultimes, pardon pour l'expression mais c'était celle qu'elle employait toujours pour les qualifier, quand ils ne vous lâchaient pas d'une semelle?!

La jeune femme encapuchonnée et un foulard sur le visage pour ne laisser visible que ses yeux bleus azure tentait d'échapper à une troupe de gardes en armure blanche. Par chance ces grandes armureries ambulantes étaient lourdement vêtues contrairement à la femme. Manque de chance pour elle, ils ne lâchaient pas sa trace, même lorsqu'ils la perdaient de vue pendant dix secondes et ici impossible de les semer avec une ruse habituelle, il y avait bien trop de monde dans les rues.

La taverne, flute ce n'était pas le moment quoi! Quoi que ce n'était pas une mauvaise idée. Fichue son plan tombait à l'eau, à cause d'une fichue charrette de foin qui passait au mauvais moment, non elle n'était pas vaincue!

Elle usa de son pouvoir pour permettre son prochain mouvement qui serait normalement impossible à n'importe qui, elle sentit son poids diminuer, comme si la gravité changeait, ce qui était le cas, mais elle ne l'usait que sur son corps, heureusement sinon les gardes en auraient profités. Dès qu'elle sentit son pouvoir couler et avoir l'effet requis, elle bondit au-dessus de la charrette, largement au-dessus et les gardes en restèrent coi. L'un d'eux se reprit et arma son arc, il lâcha la flèche, visant le coeur de la femme encapuchonnée, elle sentit le danger et usa à nouveau son pouvoir pour retomber plus vite au sol, puis couru à toutes jambes vers la taverne et entra, les gardes sur les talons. Ils la virent traverser la taverne, ouvrir la fenêtre du côté circulaire et bondirent au dehors, la pourchassant.

Une minute après la femme rentra dans la taverne, l'air très tranquille, plus aucun garde ne la suivait et tous les clients de la taverne ouvraient des yeux ronds, n'y prêtant pas garde elle alla s'asseoir à la table devant la fenêtre qu'elle avait ouverte à son premier passage en trombe. Elle referma la fenêtre et retira son foulard de son visage, mais pas sa capuche. Pas question de prendre le risque que quelqu'un la reconnaisse.

Elle sourit en coin, mais intérieurement c’était un sourire ironique qu’elle affichait et fixa les autres clients. Voyant qu’ils ne détournaient pas les yeux elle les foudroya du regard, un regard d’une grande autorité et ils daignèrent enfin faire comme si rien ne s’était passé.
Depuis quelques semaines qu'elle était ici... décidément cette reine baissait trop sa garde! Elle avait pu espionner tous les mouvements de Morgana pendant plus d'une semaine sans se faire repérer et encore avant elle avait espionné les gardes. Mais rien d'intéressant n'en était ressortit, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Ven 22 Juil - 16:34

voilà bien une journée comme Sheeya les aimait. La première raison étant simple : C'était une belle journée, et de nombreux clients venaient ici se désaltérer ou manger. Enfin... Les hommes ne venaient pas toujours uniquement pour cela car il est vrai que la tavernière usait bien souvent de son charme et s'en servait parfaitement pour ses intérêts. Il faut bien se faire une bonne réputation et sa chère taverne avait celle d'un endroit agréable, gai et festif, dynamique et ayant une magnifique tavernière pour les servir. Pas difficile d'imaginer que les clients de l'auberge rivale venaient en masse... Le proprio étant, et bien un homme, et clairement pas séduisant. Pas de bol !

Mais passons. La journée de la jeune femme commençait à être bien chargée et elle n'avait pas une minute à elle. Un jour de bonne paye en somme mais pas bien original. Cependant une femme vint perturber cela en y ajoutant un piment des plus agréable. Sheeya aimait les surprises et surtout quand elles étaient de taille. Une femme poursuivie par des gardes traversant sa taverne en était une, mais ce qui lui fit d'autant plus sourire fut son retour ingénieux. elle avait semé ses poursuivants avec une telle facilité et une sérénité qui coupait le souffle. La jeune femme l'observa un moment, immobile. Il se dégageait de l'inconnue une aura à la fois douce et dangereuse qui donnait un frisson à la tavernière. Oh, pas du à la crainte. L'admiration plutôt. L'attitude de sa nouvelle invitée était intrigante et fascinante pour elle.

Traversant la pièce, déposant la boisson d'un client en passant, Sheeya se dirigeait vers l'inconnue. Elle ne mit pas longtemps à s'en approcher et s'arrêta à quelques pas. Affichant un sourire chaleureux, elle lui lança, un brin de malice dans la voix.


- Eh bien, vous, vous savez y faire avec les hommes un peu trop entreprenants. Je me demande bien pourquoi la garde vous pourchasse ainsi mais peu importe ! Bienvenue dans mon auberge, vous pouvez y rester tant que vous le souhaitez et si vous désirez une chambre je serais ravie de vous rendre service. Désirez-vous boire quelque chose ? Après une telle course vous devez être assoiffée.

La réaction de la jeune femme devait être un tant soit peu... étrange mais elle ne jetait pas la première pierre sans savoir les faits et les raisons. De plus, un client et un client et les soldats sont de bien plus piètres clients. Autant rendre service à une magnifique jeune femme mystérieuse. C'est plus amusant et cela animait sa curiosité. Que pouvait bien avoir fait cette délicate et probablement douce personne ?


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Sam 15 Sep - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Sam 23 Juil - 10:36

Amadran:
 
Amadran ne balayait plus la taverne des yeux à la recherche de quelqu'un qui la dévisageait encore, ils ne pourraient rien faire de bien spécial après tout, à part appeler les gardes et là ce n'était même pas un problème, pendant plusieurs semaines elle s'était jouée d'eux comme elle pouvait se jouer de sorciers débutants lors d'entrainement.

Elle regardait par la fenêtre, mais sentit quelqu'un proche d'elle, ne voulant pas tout de suite tourner la tête, elle renifla légèrement l'air pour savoir qui elle était et si elle était inquiète ou un autre sentiment qui dégageait une odeur particulière. Une jeune femme... hum... aucun danger à l'horizon... Amadran tourna les yeux vers la jeune femme lorsqu'elle s'arrêta devant sa table et la regarda droit dans les yeux alors qu'elle parlait.

Fichue enfant, voilà qu'elle parlait fort et criait sur tous les toits que la femme était ici, mais bon sang les êtres humains ne peuvent-ils donc pas contrôler leur volume sonore et être discret lorsqu'il le faut? Il suffisait qu'il y ait un garde près de la porte dehors et qu'il écoute un peu mieux que d'habitude pour qu'il entende cette information... Heureusement que la chance quittait rarement Amadran.
La femme au capuchon plissa légèrement les yeux, l'air sévère, puis se radoucit. Tant pis si les gardes revenaient, elle leur botterait le derrière avec joie, c'était tellement plus amusant que de passer une journée tranquille en taverne, m'enfin bref.


-Hum... merci pour votre sollicitude, je vous laisse choisir ce que vous voulez m'offrir, je ne suis guère difficile, pour la chambre tout dépendra de ce qu'il peut se produire... mais s'il vous plait, je vous demanderais la plus grande discrétion à l'avenir.

Elle tourna ses yeux vers deux hommes qui murmuraient à voix basse, mais pas assez pour que l'étrange femme entende ce qu'ils disaient. Se croyant hors de portée de l'ouïe de tous, ce qu'ils avaient raison de penser, ils projetaient de s'attaquer à l'inconnue pour la ramener à la reine qui leur offrirait sûrement un cadeau somptueux. Quels bandes d'idiots, penser que ce genre de discutions échappait à une chimère qui avait ses oreilles animales et était tout ouïe, heureusement que la capuche d'Amadran était sur sa tête et dissimulait les deux oreilles rousses qu'elle avait en ce moment même pointés vers les deux hommes pour tout entendre.

Elle détourna le regard pour le ramener sur la femme qui était devant elle et esquissa un léger sourire polit, une main glissée près de sa ceinture sous son manteau, elle referma sa main sur la garde d'une dague, se préparant à ce que les deux hommes attaquent à tout moment, son mouvement quasiment invisible pouvait échapper à tous, mais peut-être pas à la femme devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Trishal

avatar

Messages : 23
Localisation : Dans l'ombre

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
200/200  (200/200)
Energie:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mar 26 Juil - 18:05

Eh voilà. C'était parti pour une nouvelle journée ennuyeuse ... Comme d'habitude j'avais passé la nuit sous un arbre. Dormir à la belle étoile, il y a que ça de vrai ! Mais bon, passons ... Une fois bien réveillé et prêt à partir. Je me levai tout en massant mon dos endoloris avant de prendre Implacable de le remettre à la ceinture et enfin je me mis en marche. Direction Léonir, capitale de l'Arnëron, royaume des humains. Pourquoi allé la bas se jeter dans la gueule du loup me direz alors que je pourrai très bien allé dans un endroit bien plus calme et paisible. La réponse est simple. Le goût de l'aventure, tout simplement ! J'avais besoin de me défoulez un peu après une semaine de repos. Et puis quel meilleur endroit que la capitale pour y semer un peu la pagaille et énerver Morgana ! Mais trêve de blablaterie.

Je pris ma forme lupine, étant plus rapide que celle humaine, j'arriverai donc plus vite. En effet, je mis le reste de la matinée à arriver à destination. Une fois devant les portes, je repris forme humaine et mis ma capuche sur la tête. Malgré mon apparence qui pouvait sembler suspecte, les gardes me laissèrent entrer sans rien ajouter. Quelle naïveté ! Sans était sidérant ! Je marchai dans la rue à la recherche d'un lieu qui comblerait ma soif. Lieu que l'on appelle Taverne ou Auberge. Une capuche c'était utile mais ça vous attirait souvent le regard des passants et parfois même des gardes, pourtant cette fois, aucun ne fis attention à moi. Je n'allais pas m'en plaindre, après tout, je cherchai juste une auberge. Et ça ne tarda pas. Je me retrouvai devant une auberge qui se nommait "Le Relais du Marchand". Pourquoi pas ... Le nom m'importait peu et c'était la seule que j'avais trouvé.

Discrètement et sans bruit, je pénétrai dans cette auberge. Elle était animée juste ce qu'il me fallait. Je m'installai à une table observant ce qui se déroulait autour. La personne qui semblait être la patronne discutait avec une cliente. Cliente qui avait d'ailleurs l'air bizarre ... Je ne mis pas longtemps avant de la reconnaître. Mon sang ne fit qu'un tour. Une autre chimère ! Elle était apparemment recherché par les gardes. Je me demandai ce qu'elle avait bien pu faire. Deux hommes installaient sur une table un peu plus loin. Rien n'échapper à mon ouïe et ce devait être pareil pour l'autre chimère qui devait donc savoir qu'ils projetaient de s'attaquer à elle et de la ramener à la Reine. Si ils pensaient qu'elle se laisserait à mon avis ils se trompaient et il allait bientôt l'apprendre à leurs dépends ... Je bus une gorger de mon breuvage que l'on nomme bière avant de reporter mon regard sur les deux hommes. J'étais prêt à agir si une bagarre devait éclater. Un peu de d'action me ferait le plus grand bien bien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Sam 17 Sep - 14:25

La jeune femme sembla observer Sheeya sévèrement, sans doute à son ton un peu trop enjoué. il est vrai que la discrétion n'était pas vraiment le fort de la jeune femme... Mais plutôt la provocation. Cependant son visage se radoucit lorsqu'elle répondit enfin, après vérification de la pièce et ses alentours. L'inconnu l'invita à plus de discrétion et lui laissa libre choix quand à la boisson.

- Pas de soucis, navrée de mon emportement, c'est que ce n'est pas très commun cette agitation là. Pour ce qui est de la boisson, qu'en dites-vous de notre spécialité ?

Par la suite son interlocutrice sembla pointer son regard vers des hommes attablés plus au fond mais difficile de cerner desquels précisément il s'agissait. Revenant sur la jeune femme, elle esquissa un sourire mais eut un geste qui n'échappa en rien à la tavernière : Sa main se resserra sur le manche d'un poignard. Nul doute qu'elle se tenait à cet instant précis sur ses gardes. Hochant la tête, la jeune femme reprit :

- Bien, c'est noté, je vous amène ceci dans un instant.

S'éloignant de la table de l'inconnue, Sheeya gardait en tête une chose essentielle : Ceci était sa taverne et ceux qui oseraient enfreindre ses règles en pâtissaient toujours. Que des hommes osent s'en prendre à l'une de ses clientes, ils se retrouveraient l'instant d'après cloués au sol comme les misérables qu'ils sont... Oh parce qu'il ne faut pas sous estimer ce faux brin de femme, elle sait se battre comme un homme ! Et nombre de ses clients la respectent bien trop pour déclencher le chaos dans son antre. Mais qu'ils osent !

S'approchant du lieu que semblait observer plus tôt l'étrangère, elle aperçut un jeune homme arrivé peu avant. Celui-ci avait déjà une choppe de bière entre les mains mais, affichant son sourire ravageur et provoquant, Sheeya décida de lui adresser la parole, sure de pouvoir intervenir d'ici en cas de bagarre inopportune.


- Bonjour messire, je vois que ma collègue vous a déjà servit en boisson, désirez-vous autre chose avec ceci ?


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Sam 15 Sep - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Ven 23 Sep - 17:46

Amadran:
 
Amadran laissa parler la demoiselle qui la servait, d'après ce qu'elle disait, elle avait comprit que la chimère désirait la plus grande discrétion, apparemment elle avait aussi intercepté son mouvement pour prendre sa dague, mais cela elle n'aurait pu en jurer. La chimère répondit par l'affirmative à la proposition d'avoir droit à la spécialité de la maison, puis elle renifla légèrement l'air, en toute discrétion, pour déterminer l'odeur de l'autre personne que la serveuse allait voir.

Elle porta même une main à sa capuche pour dissimuler le léger mouvement de ses oreilles qui s'orientaient vers le deux personnes qui intéressaient sa curiosité. Elle perçut ainsi leur discussion, choses banale et sans intérêt... elle préféra écouter dans une autre direction. L'individu était de toutes façons trop loin pour qu'elle perçoive son odeur nettement et avec tous les relent d'alcool, s'était peine perdue.

Par contre, une chose l'avait intrigué, la jeune demoiselle qui servait avait une drôle d'odeur, humaine, mais pas seulement. Oui, une odeur de forêt et d'herbes, de poils et de chaleur animale, où donc avait-elle sentie cette odeur... ha si seulement elle pouvait prendre sa forme animal pour mieux sentir elle serait alors fixée. Voyons cette odeur... une telle odeur ne s'oubliait pas puisqu'elle était unique à une seule sorte d'animaux.

Agacée par cet échec de synthèse olfactive Amadran se renfrogna légèrement, elle tira à nouveau sa capuche un peu plus sur ses yeux et ses oreilles remuèrent pour capter les différentes discutions, à défaut de mieux analyser par l'odorat elle espérait avoir une piste auditive pour faire le lien avec l'odeur si particulière de la demoiselle.

Oui c’était un comble pour une chimère louve de ne pouvoir analyser l’odeur qui était pourtant la sienne dès qu’elle prenait forme animal, l’odeur du musque. Une odeur qu’elle parvenait à transformer quand elle prenait sa forme humaine en une odeur épicée, que bien des humains aimaient d’ailleurs au passage. Bien évidemment elle en profitait lors de ses contrats et repoussait les autres lorsqu’il n’y avait pas d’argent sur leur tête. Les idiots tombaient souvent dans le panneau, ils se laissaient approcher et enivrer par l’odeur de la chimère, puis terminaient égorgés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Trishal

avatar

Messages : 23
Localisation : Dans l'ombre

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
200/200  (200/200)
Energie:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Ven 23 Sep - 23:33

La serveuse se dirigea vers moi. Elle nota que sa " Collègue " m'avait déjà servie, pourtant, elle me demanda quand même si je désirais autre chose. Bien aimable, cette demoiselle. Je mis du temps avant de lui répondre, car en effet j'tais plus occupé à surveiller les deux autres idiots qui comptaient s'en prendre à la chimère. Je déniai, finalement, tourner la tête vers la demoiselle qui attendait toujours sa réponse. Je pris une posture plus correcte en réajustant ma capuche avant de lui dire :

C'est très aimable à vous, mademoiselle. Mais ceci me conviendra parfaitement.

Que dire de plus ? A part que ... Soudain, une odeur parvint jusqu'à mon nez. Cette fille ... etait-elle vraiment humaine ?... L'odeur ainsi que mes sens olfactif m'affirmait le contraire. Mais qui est-elle vraiment ? La meilleur solution serait encore de le lui demander ... Hum ... Je reportai vite fait mon regard sur les deux hommes qui en voulaient à l'autre personne. Toujours pas bouger. Bien ... Je reportai de nouveau mon regard sur la demoiselle. Je lui fis signe de s'approcher, laissant par erreur, mes oreilles légèrement à découvert ... Erreur, que je ne remarqua malheureusement pas ... Je m'approchai de son oreille avant de lui demander dans un murmure que seuls les personnes très proche ou possédant une ouïe très fine pouvait entendre :

Vous n'êtes pas humaine, n'est ce pas ? Si cela n'est pas indiscret, qui êtes-vous vraiment ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Ven 30 Sep - 18:42

Le client sembla concentré son autre chose, puisqu'il lançait de furtifs coups d’œils à sa droite. Patiente, Sheeya attendit qu'il daigne lui répondre. En attendant elle l'observait. Pas grand détails à portée de la jeune femme mais vu de près elle arrivait tout de même à admirer ses longs cheveux d'ébène ainsi que ses troublants yeux, l'un rouge l'autre bleu, ce malgré sa capuche soigneusement portée afin sans doute de ne montrer de lui qu'un mystérieux personnage...
Il tourna alors la tête vers la damoiselle et lui répondit, d'une voix que la belle qualifia vite de douce et chaleureuse. A son goût tout du moins.


C'est très aimable à vous, mademoiselle. Mais ceci me conviendra parfaitement.

- Vous en êtes certains ? Vous savez nous avons ici des mets parfaitement raffinés et d'un prix fort raisonnable.

Elle usa de son charme ravageur sur la gente masculine. Oui d'accord c'était un peu de la triche de jouer sur la petite faiblesse des hommes mais elle avait une auberge à faire tourner au mieux. Son sourire enjôleur et sa posture mettant en avant ses formes déjà magnifiquement soulignées par sa robe faite sur-mesure, ainsi évidement de son ton de velours, étaient ses armes fatales. Impossible qu'il y résiste...

Mais le problème était qu'il était déjà dans ses pensées et avait peut être à peine remarqué son manège attirant. Non, il était bien trop concentré pour une chose qu'elle ne tarderait pas à découvrir. Mais pour l'instant Sheeya cru que son petit numéro avait fonctionné vu son regard intense posé sur elle et malgré le fait qu'il s'en soit détourné un instant, il revint pourtant vers elle, toujours aussi intensément concentré sur sa personne. Par dessus le marché il lui fit signe d'approcher. La belle esquissa un sourire conquis et s'avança donc. Alors que sa voix prononçait des mots à son oreille elle comprit soudain sa méprise. Son cœur se serra alors qu'il la disait être autre chose qu'humaine ! Comment diable pouvait-il s'en douter ?! Mais plus encore, une chose lui fit soudain écarquiller les yeux. Elle eut un geste de recul, hoquetant de surprise.


- Vos Orei... ?!

Elle tenta de reprendre contenance même si elle venait d'en être profondément troublée. Qu'était-il ?! Ses oreilles... Elles n'étaient pas humaines. Devait-elle faire confiance à ce type ? Non... Qu'importe, personne ne devait savoir ce quelle était, et pas un inconnu, étrange qui plus est. Jamais elle ne dévoilerait sa nature de monstre ! On la chasserait... N'est-ce pas ?!

- Peu importe. Non, je ne vois pas ce que vous voulez dire. Si vous permettez j'ai d'autres clients à servir...

Elle détourna la tête mais sûre et certaine que sa voix avait tremblé légèrement, et alors qu'elle déviait le regard elle savait qu'il comprendrait son embarra de la situation. Mais il était presque 'impossible qu'il comprenne que ce n'était pas du qu'a ses oreilles dévoilées.

A ce moment là, alors qu'elle était profondément confuse, il sembla qu'à la table des hommes, que les trois protagonistes avaient surveillés tour à tour sans concertation, ils s'agitèrent... Prêts à aller mettre leur plan à exécution ? Peut être.


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Lun 19 Mar - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Ven 7 Oct - 11:48

Amadran:
 

-Vos orei... ?!

Vos quoi? Vos orei...? Oreilles? Amadran n'avait pas saisi la fin du mot puisqu'il n'avait pas été prononcé, quoi qu'il en soit ses oreilles avaient remué sous sa capuche à l'exclamation lointaine de la tavernière. En tous les cas visiblement elle avait l'air nerveuse suite à la question sur ce qu'elle était réellement qu'avait posé son interlocuteur. Oui, elle en aurait juré que la voix de la demoiselle avait tremblé.

Tout ceci laissa Amadran perplexe, mais elle se ressaisit en entendant les chaises racler sur le sol légèrement, signe que quelqu'un reculait un peu sa chaise pour avoir le champ libre. La chimère fit courir son regard sur la pièce et repéra les deux zigotos qui murmuraient tout à l'heure qu'ils allaient essayer d'attaquer celle que les gardes poursuivaient.

Lorsque la chimère détourna enfin la tête elle les sentit se mettre en action, l'un d'eux lança sa choppe vers elle, elle se décala sur le côté pour esquiver l'ustensile en verre, mais elle se retrouva sur la route d'un poignard qui fonçait droit entre ses deux yeux. Elle leva son bras pour se protéger le visage et le couteau se planta dans sa manche, effleurant son bras, du coup il s'arrêta sans avoir touché sa cible.

Elle retira le poignard de sa manche et se leva, toisant les deux hommes de toute sa hauteur, sa capuche était tombée, mais elle avait pris garde à prendre une apparence totalement humaine auparavant. Elle hésita légèrement de la marche à suivre, si elle faisait du grabuge les gardes risquaient de venir et elle voulait encore observer un petit moment les actions de la reine sur le grand échiquier politique.

Du coup elle ne bougea pas, se contentant pour le moment de lancer un regard sauvage aux deux hommes, peut-être les deux autres feraient-ils quelque chose pour intervenir à sa place et lui éviter d'avoir des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Trishal

avatar

Messages : 23
Localisation : Dans l'ombre

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
200/200  (200/200)
Energie:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Sam 8 Oct - 0:29

Aie ... La tavernière venait de voir mes oreilles ... Par un réflexe, je remis ma capuche avant que d'autres personnes ne les voient ... Puis, elle me répondit qu'elle ne voyait pas ce que je voulais lui dire ... Je la comprenai, quelque part ... Ce sentiment que je ne connaissai que trop bien ... Elle était différentes des autres mais il ne fallait surtout pas qu'elle voit cela comme une malédiction. Au contraire ! Elle possédait un véritable don ! Juste avant qu'elle ne s'en aille, je réussis à lui glisser quelques mots à l'oreille :

Quoi qu'il en soit vous n'êtes pas un monstre. Vous possédez un vrai don. N'oubliez pas ceci, mademoiselle.

Mes oreilles se dressèrent. Les deux hommes venaient de se lever et ils n’attentèrent pas pour se jeter sur la chimère ... Le début se déroula assez vite. J'eu juste le temps de la voir sortir dehors. Je fis passer mes oreilles en forme humaine. Discrètement, je me levai et posa ma min gauche sur l'épaule droite d'un des deux hommes. Ce dernier se retourna vers moi, mécontent qu'on le dérange en pleine affaire :

Quoi !

Sans prévenir, mon poing droit partit en plein dans la figure de l'homme qui tomba à terre. Il se mit vite assez en se frottant la joue, son camarade ne tarda pas à intervenir tentant de m'avoir par derrière ... Manque de chance pour lui, je lui pris le bras et l'envoya sur son camarade. Les deux hommes se relevèrent assez rapidement et m'encadrèrent. L'un deux s'adressa à moi sur un ton qui était ... Sensé me faire peur :

Toi ... Je te jure que je vais te faire regretter le jour de ta naissance !.. Mais ... Pourquoi tu souris ?...

Pourquoi je souris ? Simplement parce que ta stupidité m'amuse.

L'homme ne semblait pas avoir apprécié ma réponse mais je m'en fichai ! Ce qui n'étaient pas leurs cas ... Ils commencèrent par s'approcher, lentement. Je les attendais de pieds fermes ces deux idiots !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Ven 11 Nov - 18:02

Quoi qu'il en soit vous n'êtes pas un monstre. Vous possédez un vrai don. N'oubliez pas ceci, mademoiselle.

Bon sang ! Ce jeune homme la perturbait au plus au point. Qu'était-il, lui et ses drôles d'oreilles, pour oser percer sa carapace humaine et y voir l'anomalie qui s'y était infiltrée sournoisement pour l'amener à se tourmenter les veilles de pleine lune ? Qui était-il pour comprendre qu'elle n'était pas, plus, une humaine, mais un monstre, une erreur de la nature ? Il ne semblait pas savoir pour autant ce qu'elle était réellement... A quoi songeait-il pour dire qu'elle possédait un don et n'était pas un monstre ? S'il savait... La haine sans nom que vouait la jeune femme à cette tâche sombre dans ses gènes. Cette réelle malédiction qui ne peut être empêchée... Pouvait-il seulement comprendre la douleur que cela faisait ?! D'être devenue semblable à la créature qui a décimé sans pitié sa pauvre famille ? Les premiers temps de la transformation étaient un flou artistique pour les loups-garous et ils étaient incapables de se contrôler. Et elle avait si peur de commettre les mêmes atrocités.

Elle était si bouleversée qu'elle ne compris pas immédiatement ce qu'il se passait. Les deux hommes s'étaient levés et avaient attaqué la femme mystérieuse, qui s'était défendue à la perfection mais ne préférait pas se montrer hostile. En faite, si, Sheeya suivait la scène, mais elle était encore trop dans sa "bulle" qu'elle ne réagit pas encore, comme si l'information refusait de passer. Aussi fut elle simplement spectatrice... suite à cela le jeune homme qu'elle avait tenté de servir et qui la perçait bien trop à son goût était intervenu. Il lança son poing dans la figure d'un des deux protagonistes, puis il s'occupa du deuxième aussi aisément. Fous de rages, ils reportèrent leur attention sur le nouvel assaillant qu'ils comptaient bien réduire en bouille...


- Trop c'est trop ! " Marmonna soudain l'aubergiste, qui venait de se réveillée.

Elle remonta ses jupons pour attraper une longue lame et profita que les deux abrutis de la regardaient pas pour s'approcher furtivement et assommer le premier avec le pommeau de sa longue dague. Il s'écroula comme du chiffon. L'autre eut à peine le temsp de réagir qu'il se retrouvait avec un lame plaquée contre la gorge et immobilisé par la poigne de sa femme trop faussement fragile.

- Saches une chose mon grand : Ceci est MON auberge et je ne permet pas que deux abrutis viennent saccager ce lieu et perturber la tranquillité de mes clients ! Alors tu vas gentiment partir d'ici sans faire d'histoires ou rejoindre ton camarade. Une fois assommé comme lui je vais t'attacher à un cheval que je ferais partir au galop et toi tu seras trainé dans la boue sur des lieux à la ronde. Et n'ose pas même espérer revenir ici si tu tiens à être entier... Je pourrais faire bien pire. Alors ton choix ?


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Lun 19 Mar - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Lun 26 Déc - 21:06

Amadran:
 
[Pardon pour le temps de réponse et... la longueur ^^', je ferais mieux la prochaine fois j'espère]
Amadran vit avec un plaisir assez pervers, il faut bien le dire, l'homme devenir livide aux menaces de la tavernière et au contact glacé avec la lame de la demoiselle, mais il se reprit tout de même au bout d'un moment et recula vers son camarade avec précaution.

-Vous avez tort madame, vous avez bien tord de permettre à une personne qui était poursuivie par les gardes de sa majesté de rester.

Il souleva son camarade du sol et se retourna pour se retrouver nez à nez avec Amadran qui, à ce moment précis, avait plutôt l'air d'un prédateur. Elle se pencha vers l'homme et lui susurra à l'oreille quelques jolies paroles dont le contenu ne tarda pas à le faire pâlir à nouveau. La chimère espérait que la tavernière n'avait pas une assez bonne ouïe pour entendre ces mots si peu charmants, ou bien encore cet étrange personne qui semblait avoir des oreilles bizarres.

-Je te conseille de ne pas sortir de la cité toi et ton ami, sinon je ferais bien volontiers de vos chaires mon diner... Allez-y appelez les gardes que je fasse un massacre, je n'appartiens à aucun gouvernement actuellement en place alors... aucun scrupule et aucun problème diplomatiques.

L'homme contourna à la hâte la chimère et s'éloigna au pas de course, l'air terrifié que la demoiselle louve lui saute sur le dos et lui ouvre la gorge avant qu'il ne franchisse la porte. Bien sûr ce qu'elle avait très envie de faire à ce moment même. Cependant, quand elle se retourna vers la tavernière en remettant sa capuche, elle s'inclina poliment et s'excusa.

-Mes plus plates excuses pour vous avoir attiré des ennuis, tavernière, cela ne se reproduira, je l'espère, pas de si tôt.


Dernière édition par PNJ le Mar 27 Déc - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Trishal

avatar

Messages : 23
Localisation : Dans l'ombre

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
200/200  (200/200)
Energie:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mar 27 Déc - 16:15

C'est toujours quand vous commencez à vous amuser que quelque chose vient tout gâcher ... Cette fois-ci ce fut l'aubergiste qui en avait vraiment marre et sincèrement, je plaignais presque les deux brigands ... L'un fut assommé et l'autre immobilisé et retenu par une lame. Ils jouaient les chasseurs mais en fait c'était de vraies poules mouillées. Il ne valait rien. Je suis un assassin mais j'ai quand même des principes ainsi qu'un grand sens de l'honneur et finalement tuer ces deux là ne m'aurait rien rapporté. C'était assez amusant quand on y réfléchie. L'autre chimère et moi on est tous les deux du même peuple et nous aimons également tous les deux faire tourner les gardes de Morgana en bourrique. Faut dire, elle le méritait. Bref !

Le bandit aida son compagnon pour se retrouver juste en face de la chimère. Et à ce moment là, j'aurai préféré ne pas avoir d'oreilles que d'entendre ce qu'elle leur avait dit ... En faire son dîner ... Je doute qu'ils est bon gout ... L'homme partit sans demander son reste. Au fond, j'avais envi d'éclater de rire mais je me retenais par politesse. Elle s'excusa auprès de la tavernière pour la gêne occasionné. Elle était étonnante. Et je devais avoué qu'elle m'intriguait au plus haut point. Je fis une révérence à la tavernière, manière de m'excuser également. Puis, je me dirigeai vers la chimère. Il fallait que je lui parle :


Vous êtes étonnante. Dès que je suis rentré et que je vous ai vu, je l'ai su. Vous et moi, nous sommes pareil ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Jeu 16 Fév - 11:00

Les hommes n'étaient rien que des poules mouillées décidément ! La tavernière eu un sourire plus que moqueur lorsque sa proie recula "la queue entre les jambes" vers son compagnon. Depuis quand les hommes ont-ils peur des femmes ? Ah, quelle situation amusante, qui, avait mit de très bonne humeur la damoiselle.

-Vous avez tort madame, vous avez bien tord de permettre à une personne qui était poursuivie par les gardes de sa majesté de rester.

La jeune femme eu soudain un air sévère et s'adressa à l'homme qui osait lui dire qu'elle avait tord. Cependant la fin de sa tirade s'adressait à tous les autres clients de son auberge.

- Les affaires de cette garde d'incapable n'est pas mon affaire. Ici c'est mon auberge et ce sont les gens de votre genre qui saccagent l'ambiance qui sont les mal vus. C'est plutôt des brigands comme vous que la garde devrait s'amuser à poursuivre. Cette femme ne cherche pas les ennuis, paie sa commande... Ceci est une auberge non une caserne, accueillir les gens qui en ont le besoin est la devise et ça vous le savez tous. Si vous n'êtes pas d'accord vous pouvez très bien partir...

Quelqu'un d'autre ici à quelque chose à y redire ?


Le silence fut la seule réponse à sa tirade. Bien, voilà qui était mieux. Aussitôt alors, la tavernière se détendis et les invita à reprendre leurs activités.

La tavernière avait suivit distraitement du regard du trouillard restant. Au vu de sa tête, la femme mystérieuse devait avoir glissé à son oreille un avertissement. Il s'élança à toute allure vers la sortie. Puis la femme s'inclina poliment devant la tavernière, souriante à nouveau. Quelle charmante jeune femme non ?


-Mes plus plates excuses pour vous avoir attiré des ennuis, tavernière, cela ne se reproduira, je l'espère, pas de si tôt.

- Ne vous en faite pas, je me doutais qu'il y aurait ce genre d'incident.

L'autre jeune homme qui était intervenu sembla s'excuser également. Rapidement il se dirigea vers la femme. Se connaissaient-ils ? Ou en tout cas, pourquoi tenait-il à lui parler ? Il avait un air déterminé et intrigué. La tavernière n'était pas loin, curieuse, elle tendit l'oreille.

- Vous êtes étonnante. Dès que je suis rentré et que je vous ai vu, je l'ai su. Vous et moi, nous sommes pareil ...

Piquée au vif de curiosité, elle s'avança vers les deux jeunes gens.

- Étant donné ce qu'il vient de se passer, vous me devez bien une fière chandelle n'est-ce pas ? Je ne vous demanderai qu'une chose : Qui êtes-vous donc ? Ou plutôt qu'êtes-vous ? Monsieur, j'ai bien vu vos étranges oreilles, et vous, je me fiche de savoir ce que vous voulait ces gardes, mais au vu de ses paroles, vous êtes pareils ? Qu'êtes-vous donc ?


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Sam 15 Sep - 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Jeu 16 Fév - 21:19

Amadran:
 
Pour passer inaperçu c'était raté, elle attirait l'attention même de ses, apparemment, alliés. Le type bizarre était venu la voir, elle qui voulait être discrète et avait dit qu'ils étaient pareils, puis la tavernière avait apparemment entendu ce qu'il avait dit, du coup il y avait fort à parier que les autres personnes présentes dans la taverne avaient également entendu. D'ailleurs elle les sentait nettement qui tendaient l'oreille.

La chimère garda la bouche close, ne répondant rien, mais se concentra pour entrer en contact mental avec les deux zigotos qui s'intéressaient à elle. Il faut dire qu'ils l'intriguaient aussi. Bref elle approcha pacifiquement son esprit du leur. Depuis bien bien longtemps elle n'avait plus fait cet exercice demandant une grande concentration... depuis combien au juste? Presque un demi-millénaire non? Mais qu'importe.

Elle parvint à entrer contact avec les deux compères et se contenta de ne dire qu'une petite chose, prenant garde à ne pas « penser trop fort » pour que la phrase ne sonne pas comme un cri dans leur esprit. Et oralement elle dirait le contraire.


*Je ne vous répondrais pas ici, les murs ont des oreilles, si vous voyez ce que je veux dire.*
-Ma vie ne vous regardes guère, si vous voulez savoir quoi que ce soit, enquêtez vous-même.


Elle se leva dignement, légèrement hautaine et se dirigea vers la porte principale elle l'ouvrit et sortit la tête haute et s'éloigna, visible par la fenêtre, de la taverne. Une fois tournée à l'angle d'une rue elle bondit sur les toits sans être vue et revint vers la taverne, puis passa par la porte de derrière et resta dans les « coulisses », en plein milieu d'une jolie réserve de boissons alcoolisées en tous genres.

-Hmmmm réserve à faire baver les elfes de feu, de vrais soulards quand ils peuvent boire du bon vin ou autre ceux là.

La chimère n'avait aucun doute que sa prochaine action serait entendue par l'homme étrange et encapuchonné, elle avança donc vers un balais qui tenait en équilibre et le poussa pour qu'il tombe au sol, bruit qui alerterait sûrement l'homme et qui transmettrait la chose à la tavernière, du moins elle l'espérait puisqu'ils voulaient des explications et elle n'avait aucune raison de ne pas leur en donner vu qu'ils l'avaient aidé. C'était donc un échange de bon procédé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Trishal

avatar

Messages : 23
Localisation : Dans l'ombre

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
200/200  (200/200)
Energie:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Sam 18 Fév - 16:54

La jeune aubergiste mit les choses au clair avec les clients fréquentant son auberge. Enfin, elle n'avait pas tort car c'est comme ça que l'on se fait respecter et même parfois craindre. L'autre chimère n'eut même pas le temps de répondre que l'aubergiste s'était également approché. Elle avait vu mes oreilles et se doutait donc que je n'étais pas un Humain. N'importe qui réagirait ainsi et je le comprend tout à fait. En même temps, je ne cherchais pas systématiquement à cacher ma vraie nature. Pour faire quoi ? Passer pour un Humain ? très peu pour moi. J'aime ce que je suis. Mais ne nous éloignons pas trop du sujet. La chimère nous répondit d'abord par un message mental expliquant qu'elle ne nous répondrait pas ici. puis, à l'oral elle nous dit tout le contraire. Une vraie pro ! Elle s'en alla par la suite et c'est quelques minutes plus tard que j'entendis un bruit dans les l'arrière de l'auberge. Je me doutais bien de la personne responsable de ce bruit et c'est donc, sans attendre, que je me dirigeai vers l'arrière tout en disant à la patronne :

Pardonnez-moi, c'est vrai que l'on vous doit au moins ceci. Mais allons d'abord rejoindre notre amie si, bien sur, vous tenez toujours à savoir ce que nous sommes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Lun 19 Mar - 14:19

Sheeya ne savait pas vraiment si ces deux drôles de personnages allaient lui répondre. Après tout, elle se mêlait de ce qui ne la regardait pas, c'était personnel et donc privé. Cependant ils lui devaient bien cela, puisque non seulement elle permettait à la jeune femme de rester si bon lui semblait, mais elle avait mit fin à la bagarre, dont avait participé le garçon, qui y avait prit goût, du moins c'est ce qu'elle pensait, et donc ils lui devaient tout les deux quelque chose... N'importe qui les aurait chassés des lieux. L'occasion était donc belle de percer leur secret troublant. Elle qui était victime, contrainte à être un monstre, ne savait rien des autres créatures au fond. Elle les voyait d'un œil méfiant, intrigué souvent et désirait en apprendre plus. Peut être même savaient-il des choses importantes sur les loup-garou, peut être... Avaient-ils une solution ? Mais surtout, c'était ce qu'ils étaient et ce que cela impliquait qui l'intéressait... S'ils étaient des créatures, ils semblaient fort se cacher du regard des hommes, alors cela faisait déjà naitre en elle une foule de questions.

Une voix flotta....


*Je ne vous répondrais pas ici, les murs ont des oreilles, si vous voyez ce que je veux dire.*

Soudain la tavernière sentit quelque chose. Une sensation troublante, inexplicable... Elle eut presque un sursaut lorsqu'un contacte s'établit dans son esprit. Une sorte de voix, légère et douce s'élevait dans sa tête, comme si elle pensait, mais ce n'était pas la sienne... Quelle étrange sensation que d'entendre la voix mentale de la jeune femme ! Parce que oui, c'était elle, Sheeya en était certaine. Mais comment... ? Comment était-ce possible ?

- Ma vie ne vous regardes guère, si vous voulez savoir quoi que ce soit, enquêtez vous-même.

Aussi étrange qu'était cette expérience, la tavernière comprit la raison. Il est vrai, c'est certain, que ce n'était pas le bon endroit pour se confier. Quoi qu'il en soit, elle était vraiment convaincante, une bonne actrice. Sheeya la suivit des yeux, sans un mot. La femme s'éloignait avec un semblant de dignité et poussa la porte d'entrée, disparaissant. Avait-elle une idée en tête ?

Sheeya tourna la tête, jetant un regard circulaire dans la salle. Quelques regards étaient tournés vers les deux protagonistes restant. D'un sec regard, elle leur signala de se mêler de ce qui les regardaient. Ils détournèrent aussitôt les yeux. Elle porta donc son attention à nouveau au jeune homme. D'ailleurs, à cet instant précis il devint sérieux et lui adressa quelques mots à voix trop basse pour qu'on puisse l'entendre.


- Pardonnez-moi, c'est vrai que l'on vous doit au moins ceci. Mais allons d'abord rejoindre notre amie si, bien sur, vous tenez toujours à savoir ce que nous sommes ...

Sheeya hocha la tête, observa un signe de son interlocuteur vers l'endroit où il comptait la guider. Vers l'arrière cour si l'on puis dire. Par la suite elle lui adressa un clin d’œil discret, élevant la voix. Elle s'adressa au garçon puis à sa collègue serveuse qui passait non loin. Il fallait bien une distraction....

- Une chambre ? Très bien je vais vous montrer... Shary, peux-tu t'occuper des commandes ? Je vais m'occuper de ce monsieur.

La serveuse acquiesça et obtempéra aussitôt. L'aubergiste et le jeune homme s'éloignèrent donc vers l'arrière. Puis, après avoir vérifié que personne ne regardaient dans cette direction, entrèrent dans la réserve. Sheeya prit soin de refermer derrière elle, mettant le verrou.

- Bien, personne ne peut nous entendre et nous ne serons pas dérangés...


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Sam 15 Sep - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mer 28 Mar - 19:13

Amadran:
 
Amadran attendait sagement les deux autres dans la cave à vin en regardant autour d'elle, elle s'était assise sur un tonneau et lorsqu'ils entrèrent elle les regarda droit dans les yeux, épaules légèrement rentrées, les jambes repliées sur la paroi du tonneau, comme une créature sous forme humaine et qui aurait des tempéraments de chasseurs. Elle s'appuya d'une main sur le rebord, se souleva légèrement et remonta ses jambes sous elle pour s'accroupir sur le bois et continua de regarder les deux avec attention.

-C'est juste que je vous dois une explication. Vous vouliez savoir ce que je suis?

Elle se tût et réfléchit longuement, devait-elle dire la vérité, une partie, ou mentir? Elle se décida rapidement et recommença à sonder les deux autres pour vérifier une dernière fois qu'ils étaient dignes de confiance, puis elle reprit la parole.

-Je suis un assassin, une ancienne conseillère d'un royaume qui est depuis longtemps sans roi, je suis également une magicienne et une chimère, une bête sous forme humaine.

Elle fixa intensivement la tavernière et pour prouver ce qu'elle disait elle laissa apparaitre ses oreilles de louve, rousses et fines elles frémissaient au moindre son, elle déroula sa queue de sous sa cape, agitant le vêtement, la queue rousse également faisait pensée à celle d'un renard, mais d'une couleur plus incandescente. Avec ces « attributs » animaux et sa position on pouvait vraiment penser cette fois-ci à un prédateur prêt à bondir sur sa proie.

Elle n'avait pas précisé de quel royaume elle avait été conseillère et elle ne le dirait probablement pas, du moins pas tout de suite, puisqu'elle ne voulait pas encore leur faire confiance totalement, elle n'avait pas non plus précisé qu'elle était garante du trône et que c'était elle qui massacrait les prétendants qui essayaient de prendre le trône de force, elle n'avait pas non plus précisé son âge véritable et ainsi ils ne pouvaient deviner si elle avait de l'expérience ou non en combat au cas où celui-ci s'engagerait.


-Et vous jeune homme, hmmm chimère plutôt si mon odorat ne me trompe pas, ainsi que vous, jeune tavernière, qu'êtes vous donc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Trishal

avatar

Messages : 23
Localisation : Dans l'ombre

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
200/200  (200/200)
Energie:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Jeu 29 Mar - 22:11

Eh eh. J'avais vu juste. La femme était bien une Chimère. Et assassin, qui plus est. Voilà qui explique beaucoup de choses comme le fait qu'elle m'est tout de suite attirée. Et conseillère d'un ancien royaume. Ce devait être avant l'arrivée de Morgana mais ... Quel âge pouvait-elle bien avoir ?... Moi même qui est environ 500 ans ... Ça ne me dit rien. Aussi, pour prouver qu'elle était bien une Chimère elle laissa apparaître ses oreilles ... Rousses ?! Mais ! Elle était vraiment comme moi ! Elle nous demanda à son tour qui nous étions réellement. enfin, en ce qui me concerne, elle le savait déjà. Enfin ... Je soulevai à mon tour ma capuche, laissant cette dernière tomber derrière moi. Ainsi, on pouvait voir ma véritable identité mais pas ma véritable apparence. Hors de question de la prendre dans cette auberge aussi accueillante soit-elle. Je me mis ensuite à parler :

Vous avez vu juste. Je me présente ; Nathanaël Trishal alias l'Eclair Roux. Et il se trouve que je suis également une Chimère. Cerise sur le gâteau ? Je suis aussi un assassin et un magicien aimant faire tourner les gardes de Morgana en bourrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mer 30 Mai - 18:13

Sheeya observa la jeune femme qu'ils avaient rejointe. Elle était assise sur un tonneau, dans une position pas très confortable, comme prête à s’envoler au moindre mouvement. Elle bougea, se trouvant accroupie cette fois. Les observant, elle prit enfin la parole. A sa question rhétorique, la tavernière hocha doucement la tête afin de l'inciter gentiment à continuer. Elle semblait hésiter, aussi Sheeya se contenta de lui rendre un regard aussi sincère et amical que possible, ne parlant pas : Elle ne la forcerait pas non plus, c'était impoli et hors de sa nature.

Enfin, la femme rompit le silence et s'exprima. Dès le début, Sheeya aurait pu prendre peur, après tout elle venait d'avouer qu’elle était une assassin, elle pouvait donc très bien tuer la tavernière si elle le souhaitait, voir tout simplement, n'importe qui. Ce n'était pas un "métier" apprécié et l'on avait généralement pas une bonne opinion de ces gens là, à raison. Mais la brune chassa cette pensée en un battement de cils, tout cela, elle s'en fichait. Étrangement. La suite l'intéressa plus... Conseillère d'un ancien royaume ? Lequel donc ? Et c'était un grade très important et imposant le respect. Une magicienne ? Là, c'était aussi intéressant, d'autant que la tavernière aurait aimé elle aussi faire de la magie. Peut être en avait elle les capacité, des dons, mais personne n'avait cherché à voir ce que contenait ce petit bout de femme. La dernière chose était... Fascinante et intrigante : Une chimère ? Sheeya n'en avait jamais vues, et seulement entendu parlé grâce à des contes ! Alors elles existaient ? Qu'étaient-elles donc ? La tavernière avait les yeux qui pétillaient d'excitation.

Soudain elle sentit le regard de cette dernière posé sur elle, et, quelques instants plus tard, des oreilles rousses de loup apparurent ainsi qu'une magnifique queue touffue. Sheeya poussa une exclamation émerveillée. Elle était magnifique ! Belle, insaisissable, dangereuse, imprévisible. Un long frisson parcouru la peau de la tavernière. C'était tellement magique.



-Et vous jeune homme, hmmm chimère plutôt si mon odorat ne me trompe pas, ainsi que vous, jeune tavernière, qu'êtes vous donc?

Son regard pivota sur le jeune homme. Il avait l'air ravi, excité, et pas franchement étonné. Simplement curieux sans doute, mais pas sur son apparence. Du moins Sheeya en avait l'impression.

Il retira son capuchon et Sheeya poussa une nouvelle fois une exclamation de surprise et de joie. Il se ressemblaient !


- Vous avez vu juste. Je me présente ; Nathanaël Trishal alias l'Eclair Roux. Et il se trouve que je suis également une Chimère. Cerise sur le gâteau ? Je suis aussi un assassin et un magicien aimant faire tourner les gardes de Morgana en bourrique.

Il ne restai plus que Sheeya... Ils étaient deux chimères, deux assassins et magiciens, et tout deux n'aimaient pas Morgana. Elle aurait vraiment du avoir peur, mais elle n'était qu'intimidée. La belle baissa les yeux, n'osant pas affronter leur regard. Puis elle se lança, après une longue hésitation.

- Je suppose que je dois aussi parler... Alors voilà, vous le savez je suis tavernière. Mon nom est Sheeya, Sheeya Amar'el. Pour ce qui est de Morgana, elle m'importe peu. Par respect pour... Pour mes défunts parents je la respecte, mais ce n'est rien de plus qu'une dirigeante, et tant qu'elle ne m'embête pas, je resterai ici. "" Elle releva les yeux et les regarda tour à tour " Mais ne me voyez pas comme une ennemie, je vous en prie. Je n'ai rien contre ceux qui ne l'aiment pas et, c'est pour cela que j'ai viré les hommes qui vous ont importuné et n'ai pas prévenu la garde, qui pourtant semblait en avoir après vous. Enfin... Je n'ai aucun don magique, du moins je ne sais pas encore, je sais juste très bien me défendre et... Pour ce que je suis, sachez que j'étais humaine.

Sheeya se tut, le cœur battant. Elle avait très peur. Elle ne voulait pas leur dire, leur avouer son terrible secret. Eux, ils étaient nés ainsi ! Mais elle ?! De peur de ne pas réussir à être franche elle ferma les yeux et déballa aussi vite qu'elle put, bien que bredouillante, la terrible vérité.

- Je... Je suis un monstre.


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Sam 15 Sep - 14:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mer 30 Mai - 19:23

Amadran:
 
Amadran dressa un peu les oreilles et les coucha en arrière, écoutant à la fois dehors et devant elle ce que disait les deux autres. Elle avait vu juste pour les deux, l'homme, Nathanaël était une chimère et la tavernière, Sheeya était humaine plus autre chose. Amadran bondit du tonneau au sol, pour se retrouver derrière la tavernière à lui tourner autour, semblant chercher quelque chose. Puis elle s'immobilisa face à Sheeya, presque nez à nez et recula d'un pas pour regarder la tavernière de haut en bas.

-Vous êtes un monstre si vous croyez en être un, toute chose dépend de sa définition, si être un monstre est « sortir » un peu des « normes » alors je connais bon nombre de gens qui sont des monstres. Je ne fais que citer un ami, mais malgré son jeune âge il a cette vision tout à fait réelle des choses. Chaque chose dépend du point de vue adopté. Pour bien des gens nous sommes des monstres terrorisant les fermiers pour leur voler leur bétail. Pourtant, nous ne sommes que des créatures nées de la magie au même titre qu'un dragon ou un elfe.

Elle regarda une fois de plus la tavernière avec gentillesse, puis sourit, ce qu'elle voulait dire c'est : nous ne sommes riens d'autre que ce que nous sommes. Et puisque nous ne pouvons être autre chose il faut vivre avec ce que nous sommes.
Les oreilles d'Amadran se couchèrent en arrière et sa queue se hérissa légèrement en captant des sons pas très encourageants de bottes ferrés des gardes, puis elle se détendit légèrement, mais elle cru encore entendre l'alerte être donnée au château, mais ça aurait aussi pu être n'importe quoi d'autre comme son de cloche, elle n'y prit donc pas garde.


-Ce que je veux dire c'est... si vous ne pouvez aimer ce que vous êtes parce que cela à une nature violente, alors compense en faisant l'inverse de ce que votre nature vous dicte... ou aller dans son sens. Mon instinct est celui d'un chasseur, si quelqu'un attaquait la reine dont j'étais la conseillère, je chassais cette personne jusqu'à ce qu'elle n'existe plus ou soit attrapée. Si vous avez besoin d'aide jeune fille je vous aiderai.

Amadran sourit à la jeune fille, elle se souvenait parfaitement de ce jour où elle, pauvre louve affamée, petite comme tout, avait été recueillie et sauvée par la mère de la dernière reine du Kolingan. Condamnée à mourir de faim elle avait été sauvée et avait apprit la magie. Aujourd'hui il en allait de même pratiquement, la tavernière semblait perdue et Amadran se proposait de l'aider à se retrouver. Mais il manquait quelque chose, peut-être, pour qu'elle renonce à se définir comme monstre, le fait d'en parler probablement. Comme la tavernière ne sentait pas le sang, mais le musque, on pouvait deviner sa nature.

-Je sais ce que vous êtes et vous n'êtes pas un monstre, bien loin de là, il y a des avantages à être ainsi... si vous souhaitez nous pourrons en reparler une autre fois, sauf si cela ne vous dérange pas que j'en parle devant mon semblable.

Elle fixa la tavernière, sa queue frémit à nouveau en entendant de l'agitation à l'extérieur, que pouvait-il donc se passer? Elle se tourna vers la porte distraite et tendit les deux oreilles en avant.
Une rumeur, un murmure, disant qu'une haute personnalité ayant été enfermée pour trahison venait de s'échapper des geôles du château de Morgana où elle avait été interrogée sur des informations capitales pour le pays. La rumeur courrait les rues, de bouches à oreilles, on cherchait donc une fuyarde un peu amochée qui n'allait pas tarder à arriver dans la ville avec tous les commerces et habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Trishal

avatar

Messages : 23
Localisation : Dans l'ombre

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
200/200  (200/200)
Energie:
800/800  (800/800)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Sam 2 Juin - 15:29

Un monstre ... Malgré ce que je lui ai dit, elle croit encore qu'elle est un monstre ... Je ne sais pas qui elle est réellement, mais je peux au moins dire qu'elle a tort. Amadran avait entièrement raison. Nous sommes ce que l'on pense être. Mais elle avait raison sur bien d'autres choses encore ... Sheeya -puisque c'est ainsi qu'elle s'appelle- devrait être fière de ce qu'elle est. Soudain, il y eu des bruits à l'extérieur. Une cloche. L'alerte. Je laissais ma congénère parler tandis que j'écoutai ce qui se passait à l'extérieur de l'auberge. Une fuyarde. Apparemment, une prisonnière s'est échappée. De toute manière et à mon avis, elle ne resterait pas bien longtemps en liberté. Bref ! Visiblement, c'est à mon tour de parler, non ? Et bien soit :

Je suis tout à fait d'accord avec ma congénère. Mais si vous voulez parler entre vous, je peux vous laisser. Je pense que je trouverai rapidement quelque chose à faire.

[Poste court et minable, sorry. o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mar 5 Juin - 16:22

Alors que la jeune femme avait bravement avoué son secret, du moins en partie, la femme dont elle ne connaissait toujours pas le nom sauta et vint tourner autour d'elle. Sheeya avait encore le cœur qui battait à tout rompre. Que diraient-ils ? Comment réagiraient-ils face à sa tirade ? Elle était leur "ennemi" politique, ils étaient des assassins et des magiciens, ils étaient nés avec des particularités propres et elle n'avait pas eu le choix. Pourquoi avait-elle parlé aussi franchement face à eux ? Elle aurait sans doute du mentir, protéger son secret à double tours dans son cœur, comme toujours... Se renfermer comme à son habitude car il n'était pas question qu'on apprenne sa véritable nature. Elle aurait du mentir et se dire franchement opposée à Morgana et leur montrer plus clairement qu’elle ne ferait pas une cible facile même pour deux assassins. Mais elle sentait tout au fond d'elle qu’elle avait eu raison, aussi étrange et improbable que ce soit.

Elle jeta un regard circulaire à la pièce, puis tour à tour à Nathanaël et la femme. Ils étaient dans une pièces fermée à clefs par ses propres soins. Cela aurait du être angoissant. Cependant leurs visages n'avaient pas une once de méchanceté, froideur ou quelque sentiment hostile envers elle. Sheeya tenta de ralentir son cœur, mais c'était la seule chose qu'elle ne parvint pas. Ils ne savaient pas tout... S'ils le savaient, ils ne la regarderaient pas comme ça.

La chimère se stoppa, face à la tavernière. Celle-ci tenta de soutenir son regard sans ciller. Elle ne bougeait pas, tandis que la femme l'observait de haut en bas, comme si elle cherchait à y percer quelque chose. Puis elle ouvrit la bouche et commença sa tirade, parlant d'une voix posée, sûre d'elle et douce. Elle commença alors à raconter qu’elle ne pouvait elle un monstre que si elle croyait en être un, tout en expliquant que ce n'était que sortir des normes. Mais elle était réellement un monstre ! Elle pouvait tuer sans état d'âme les jours de pleine lunes, et si ce n'était pas déjà fait elle pourrait tuer sa propre famille... Sheeya eut un haut le cœur à cette pensée. Ils ne se rendaient pas compte. La femme parlait de sa race et de ce dont ils passaient pour les autres, mais... Ce n'était pas pareille, eux ils n'étaient pas dictés par des pulsions meurtrières, ils... Ils pouvaient décider de leurs actes.

Le regard empli de gentillesse que lui tendait la chimère serra le ventre de Sheeya.


-Ce que je veux dire c'est... si vous ne pouvez aimer ce que vous êtes parce que cela à une nature violente, alors compense en faisant l'inverse de ce que votre nature vous dicte...

Sheeya faillis hoqueter de surprise. Lisait-elle dans ses pensées ? Mais c'était bien plus facile de le dire que de le faire. Tout le monde le sait. Mais les paroles de la femme étaient sensées, et quelque chose, une seule chose, pourrait briser ses barrières... Une confidente, un mentor, quelqu'un qui la comprendrait mieux que quiconque.

- Si vous avez besoin d'aide jeune fille je vous aiderai. Je sais ce que vous êtes et vous n'êtes pas un monstre, bien loin de là, il y a des avantages à être ainsi... si vous souhaitez nous pourrons en reparler une autre fois, sauf si cela ne vous dérange pas que j'en parle devant mon semblable..

Sheeya frissonna, comme si on avait touché son âme. Les deux chimères semblèrent distraites, mais la tavernière était vraiment trop chamboulée pour y faire attention. Le jeune homme prit la parole, disant qu'il pouvait les laisser seules si elle le souhaitait.

Le regard soudain sombre, Sheeya décida de prendre ma parole. Sa voix était tendue, tellement qu'elle avait peur qu'elle se brise, chargée de la colère qu'elle éprouvait depuis longtemps maintenant envers cette créature qui lui a arraché les siens et l'a maudite, condamnée à vivre avec le vide immense qui s'était créé dans son cœur quand le souffle de vie avait quitté ses proches, avec la tristesse sans nom due à sa solitude brusque et injuste. Sa voix était forte, vibrante, et douloureuse. Il n'y avait pas de reproche dans sa voix, mais son ton était sans appel, trop empli d'émotions pour que l'on ait à y redire quoi que ce soit. Elle ne voulait pas qu'on lui réponde.


- Vous ne savez pas ce que c'est, vous êtes nés ainsi, personne n'a décidé pour vous de vous enlever votre humanité, vous, vous êtes comme ça parce que deux êtres qui s'aimaient ont voulu vous donner la vie. " Elle regarda la femme et poursuivit "S'il vous plait Nathanaël, je voudrais que l'on soit seules

Elle avait posé les clefs en évidence, sur un tonneau. Il pouvait repartir par où il souhaitait. Sheeya attendit qu'elles se retrouvent seules pour reprendre à nouveau la parole. Sa voix était bien plus douce, emplie d'attente et de questions.

- Vous pouvez vraiment m'aider ? Vous avez l'air d'en savoir beaucoup sur ma situation... Alors je vais vous faire confiance, je n'ai personne d'autre vers qui me tourner. Alors voilà... Je me lance. Mais avant, dites-moi quel est votre nom. "

Elle attendit la réponse, puis reprit la parole

- D'accord. Alors voilà... Je ne sais pas vraiment par où commencer, j'étais juste la fille d'un tavernier et d'une couturière. On gagnait pas mal en lien les deux travail, et j'aidais beaucoup avec mon petit frère. On avait une vie toute simple et on gagnait honnêtement notre vie, on était même plutôt appréciés... Et puis il y eu cette nuit terrible. Ce loup garou qui est entré alors que je barricadais la porte. Il m'a jetée comme une poupée. Alors que j'étais inconsciente, n'ayant pas pu prévenir les autres, il les a trouvés et les a tués un par un.. quand, quand je me suis réveillée j'ai découvert leurs cadavres, c'était immonde, il ne les a pas seulement tués, il... "

Sheeya secoua la tête afin de chasser cette pensée

- Il m'avait mordue. Au lieu de me laisser tranquille après ces horreurs il m'a condamné devenir comme lui... J'aurais préféré mourir avec eux, plutôt que d'être pareille à leur assassin ! Ça fait quatre ans maintenant, quatres années à lutter contre une nature dont je ne veux pas, qui ne m'apporte rien de bon si ce n'est une envie de tuer à chaque pleine lune. Je ne sais pas si moi je... Si moi aussi...

La chose était extrêmement dure, pénible, mais plus elle parlait plus la peur disparaissait. A la fin de sa tirade, elle avait les yeux baignés de larmes et l'envie de se jeter dans les bras de cette pourtant étrangère.


Dernière édition par Sheeya Amar'el le Sam 15 Sep - 14:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ



Messages : 57
Localisation : Partout où l'on me demande

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mar 5 Juin - 17:16

Amadran:
 
Amadran écouta attentivement la demoiselle et Nathanaël, elle regarda du coin de l'oeil la pauvre chimère s'éloigner, l'air penaud quelque peut, mais peut-être se trompait-elle. Bref. Elle reporta son attention sur la tavernière, dont le ton avait changé, elle semblait en colère, Amadran ne frémit même pas devant la puissance de la voix de la jeune tavernière. Après tout... elle avait vu bien des reines élever la voix en puissance pour incendier des gens, même si les dites reines s'aidaient un peu de magie pour augmenter le volume sonore et donner de la force à leurs mots.
Elle écouta sa demande sur si elle pouvait vraiment l'aider et sur son nom elle hésita une seconde avant de répondre posément.


-Je me nomme Amadran, je vous dirais si je peux vous aider lorsque vous m'aurez raconté votre histoire.

Elle l'écouta ensuite pendant son long récit sur le fait que la demoiselle était un loup-garou, comment elle avait été transformée et ses craintes. D'un côté cela lui rappela les débuts d'Uron en tant que loup-garou, il était paniqué et avait peur de faire du mal. Puis il avait remarqué la chose intéressante à savoir. Chose qu'Amadran devrait dévoiler à la tavernière avant qu'elle ne déprime trop sur sa condition.

-Je vois. Je me dois de vous dire plusieurs choses. La première... si j'étais le fruit d'un amour entre deux êtres je n'aurai pas été ramassée dans la forêt par une belle princesse dont je suis devenue l'amie ainsi qu'à ses descendante.

Elle avait répondu cela sur le ton de l'humour pour prouver qu'à toute chose il y avait du bon, puis elle réfléchit un peu pour savoir comment expliquer au mieux à Sheeya comment cerner le problème.

-Vous devez le savoir, dans toutes choses il y a du bon et du moins bon, un équilibre entre les bonnes choses et les mauvaises. Un loup-garou n'est pas forcément une tare. Mais avant... un loup-garou n'est incontrôlable que dans les premières minutes de sa transformation à chaque pleine lune. Si dans ces moments-là il y a un humain, elfe, ou autre, à proximité vous resterez incontrôlable la totalité de la nuit.

Devait-elle parler des « lois » des loups-garous? Oui il valait peut-être mieux, mais avant lui expliquer.

-Je connais au moins une personne comme vous et j'en ai déjà rencontré une autre. Ils s'isolent à chaque pleine lune pour être au calme et n'ont jamais tué... du moins pas après les premières minutes de leur transformation. Certains tuent après ces minutes et ... ceux-là sont généralement chassés et massacré par les autorités dirigeant les loups-garous. Mais comme ils sont peu il y a beaucoup de « fuite » et donc toujours plus de loup-garou. Je connais l'un de ses « chefs » qui contrôlent cela, mais je tairai son nom pour son propre secret...

Elle marqua une pause pour reprendre son souffle.

-De plus les « gentils » loups-garous, ceux respectant les règles ont une tendance à contrebalancer leur nature. Si un loup est un tueur, même pendant quelques petites minutes, en réalité le reste du temps il aidera les autres, en soignant ou en rendant service, comme vous qui servez à boire. Pourtant, ils n'ont peut-être pas forcément tué.

Elle sembla hésiter, pas certaine d'avoir été clair avec ses explications, peut-être même que la tavernière n'avait rien comprit à cause du trop plein d'information. À cette pensée les oreilles d'Amadran s'abaissèrent lui donnant un air un peu triste.

-Je suis mauvaise pour expliquer je crois.

Elle sourit timidement et l’air de s’excuser au cas où tout cela n’aurait pas été très clair, puis chercha comment résumer le tout. En résumer… loup-garou n’était pas une fatalité puisqu’il y avait peu de chance, quand toutes les précautions étaient prises, pour qu’un loup-garou ne voulant pas tuer ne tue pas.

-Heu… ce que je veux dire en fait c’est que… si vous ne voulez pas devenir un assassin, vous devez vous isoler quelques minutes à la pleine lune, sans personne autour. Et le reste de la nuit vous le passerez à être un joli loup géant. Et si vraiment cela ne suffit pas à vous rassurer et apaiser votre esprit, vous pouvez tout à fait aider les gens comme vous le faites maintenant pendant les jours normaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyanëael Daëmeol
Admin
Admin
avatar

Messages : 166
Localisation : Dans tes pires cauchemards
Humeur : Va savoir, après tout je peux porter un masque

Pièce d'identité
Vie:
800/800  (800/800)
Magie:
1660/1660  (1660/1660)
Energie:
320/320  (320/320)

MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   Mar 5 Juin - 17:55

[Squattage! Comme promis ^^]

Elle courait dans les rues, évitant comme elle pouvait les passants qui encombrait le passage. Qu'elle idée stupide de tous choisir la même rue pour se promener! Elle manqua de s'étaler, mais se réceptionna sur les mains pour repartir à toute vitesse. Elle entendait parfaitement au loin les pas lourdauds des soldats en armure qui la poursuivait. Quant à elle, elle se déplaçait dans le plus grand silence malgré sa vitesse.

Mais là elle aurait vraiment préféré avoir la capacité de pouvoir disparaitre, les gardes ne la lâcheraient pas et elle sentait ses coupures la lancer. Ce n'était pas drôle, pourquoi à chaque fois que Morgana la voyait elle trouvait un vieux prétexte à deux pièces de cuivre pour l'emprisonner et essayer d'obtenir le secret des runes? Cette fois c'était quoi? Rupture de procédure diplomatique... on se demande qui rompt les procédures, mais sûrement pas l'ex reine des elfes de feu.

Une semaine, c'était le temps passé dans les cachots de Morgana. Lyana avait réussit à se libérer en tirant comme une forcenée sur les chaînes, du coup elle avait les poignets à moitié déchirés et les bracelets qui continuaient d'entamer sa chaire à vif, mais, le fait qu'elle les ait toujours, l'empêchait d'utiliser quelque chose de bien utile, sa magie.

Ses coupures sur son corps continuaient de la lancer, mais elle ignorait totalement la douleur, trop occupée à courir et s’efforcer d’être loin quand les gens se retournaient aux « attrapez-la » des gardes. Et pour une fois, non… c’était la quatrième fois, dont la deuxième en une semaine, qu’elle sentait son cœur battre dans sa poitrine et ce à toute vitesse, elle sentait aussi l’air emplir ses poumons où son corps puisait avec avidité. La fois d’avant… c’était quand Morgana avait décrété la rupture diplomatique et avait fait la chasse à Lyana pendant plus d’une semaine, l’elfe s’était faite coursée par cette chère Melinda, alias Mel ou la sangsue… bref. Coursée et ce pendant une semaine. Elle n’avait pas encore récupéré de sa précédente course et son petit séjour aux cachots ne l’avait pas aidé.

Elle allait bientôt atteindre ses limites (ha oui les elfes de feu en ont une quand même, faut pas rêver non plus), mais elle ne trouvait pas de cachette, une rue latéral peut-être? Elle essaya de bifurquer, mais vit des gardes à l’autre bout de l’autre rue et se remit donc à courir dans la rue principale. Elle détestait ce genre de situation idiote où elle était piégée comme un rat. Bien que ça ne lui soit encore jamais arrivé.

Lyana vit soudain sortir d'une petite cour, un pied...
puis.........
une jambe...
puis...
Elle vit de très près un torse robuste d'un homme auquel elle se cogna assez violemment, n'ayant pas eu le temps de s'arrêter. Elle était à moitié assommée par le choc et probablement lui avait eu le souffle coupé. Mais elle se reprit à une vitesse fulgurante, gardant son équilibre, puis se tourna vers les sons des pas des gardes qui courraient et bondit dans la petite cour pour se cacher derrière des caisses entreposées et s'y fit toute petite, elle entendit nettement les gardes soufflant comme des phoques qui s'arrêtèrent devant l'homme qu'elle avait bousculé... enfin... celui où elle était rentrée dedans plutôt, et lui demandèrent s'il n'avait pas vu passer une elfe pleine de coupures aux cheveux blancs et à la peau foncée et par où la dite elfe était partie.

Lyana sentit son coeur rater un battement, qu'elle andouille, elle était coincée! C'était une ville appartenant à Morgana! Aucune chance qu'il y ait un quelconque allié par ici! Elle était perdue, elle allait retourner dans les geôles de la reine. Elle retournerait supporter la jolie invention de magie de Morgana... qui consiste en faire ressentir la douleur à un elfe de feu à quasiment son seuil maximum de tolérance. Et cela juste en étant effleuré par la peau de Morgana. Une douleur qui leur était insupportable à eux, elfes de feu, mais qui aurait tué ou rendu cinglé n'importe quelle autre créature.

L'elfe de feu, se tassa encore à cette idée, paniquée de devoir retourner là-bas, complètement épuisée et incapable de se remettre à courir et totalement démunie pour fuir de toutes façon, car il n'y avait aucune échappatoire à part la porte qui se trouvait dans la cour et ouvrait probablement sur l'arrière boutique de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auros.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Problème à l'auberge [PV Sheeya; Nathanaël; Lyanëael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Auros :: Archives RP-
Sauter vers: