AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un adieu déchirant (Dathrohan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dathrohan

avatar

Messages : 14
Localisation : fréjus
Humeur : cela reste a voir ;)

Pièce d'identité
Vie:
100/100  (100/100)
Magie:
420/420  (420/420)
Energie:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Un adieu déchirant (Dathrohan)    Jeu 29 Oct - 0:17

Ce jour allait arriver, le jour où je partirai de cette ville et voir enfin le monde. Rien que d'y penser ,j'en souriais. Mais avant de pouvoir poser un pied dehors, il fallait que j'en parle à Zaknafein, celui qui m'avait recueilli ainsi que mon maître. Je redoutai le jour où je devrai lui annoncer la nouvelle. Malgré le fait que je sois un humain, il m'aimait comme son propre fils même s'il le montrait rarement.    
Cela faisait 2 mois que la cité était ouverte sur l'extérieur et je me disais qu'il fallait lui en parler. Il était assis sur un banc devant la maison et il regardait dans la direction opposée à mon arrivée. Je m'assois à côté de lui. Un silence régna durant quelques minutes . Je dû prendre mon courage à deux mains et lui parler mon projet. Il m'écouta sans rien dire, il n'avait aucune expression. Quand j'eus enfin ma proposition, il se leva et me pris  dans ses bras. Sur le moment, je ne comprenais pas ce qui se passais mais je sentais qu'il pleurait. Il me lâcha juste après et je vit son expression, il souriait et ces larmes étaient de joie. Il était heureux de savoir que je j'avais enfin trouvé ma voie et j'étais soulagé de savoir qu'il suivait mon idée.
Mais cet état de bonheur ne dura que quelques heures, car le conseille de la ville refusait mon départ. Je me rendis alors  en courant dans la salle qui se trouvait dans le centre de la ville. L'assemblée était composée des elfes les plus anciens de la cité et ils représentaient l'histoire de leurs peuples. Je leur parlais de mon projet de vouloir partir. Ils m'écoutèrent tous sans broncher. Après que j'eus enfin fini mon explication, ils parlementèrent durant plusieurs minutes, chaque seconde me semblait durer une éternité. Quand enfin je peux revenir, ils m'expliquèrent que, malgré mon passé parmi eux, ils pensèrent que je pourrais les trahir et relever le secret de la magie runique. 
Je leur disais que jamais je ne parlerai de cette magie à personne, mais ils ne voulurent rien entendre. Cela me démoralisa, mais je fus décider de partir. Ce fut mon père qui alla leurs parlaient. Cela dura un jour et une nuit. Je l'attendais dans notre demeure à tourner en rond. Quand je le vis arriver, je couru jusqu'à lui pour lui demander ce qu'il leur avait dit. Il me raconta toute l'histoire.Il leurs a dit que ma connaissance des runes était minime et que quiconque personnes  humaines ou autres ne serait pas intéressé par un guerrier avec une magie légère.
Je trouvai cela un peu rabaissant pour tous les efforts fournis durant ces longues années, mais je compris que mon père avait menti pour me permettre de partir et de vivre ma vie. 
Mais avant de partir, je dus, évidemment, dire un serment devant toute l'assemblée :

« Je le jure sur mon cœur de feu, je le jure sur ma vie,
qu'à n'importe quel instant de mon existence, 
se gardait en moi le secret de cette magie,
même si cela doit en consommé mon essence,
Et si par quelque délire
Ce serment devait être brisé
Qu’une lame noire fonde sur moi
Pour, à jamais, me supplicier.
alors les armes seront levées,
dans le feu et dans l'acier.»

Je dis cela dans leur langue pour augmenter la crédibilité de mes parole.Mon serment  avait convaincu l'assemblée mais ils leur faillaient une ultime preuve de parole, alors le conseil décida de poser sur moi une rune spéciale, une sorte de malédiction, qui me forcerait à dévoiler à aucune personne le secret de cette magie, sauf si la personne en question à mon respect totale , sinon un sort pire que la mort me sera accordée.
Mon départ se déroula quelques jours plus tard, tous mon matériel était près, je commençais à partir ,mais je posais tout sur le sol, couru vers mon père et le prix dans bras en lui jurant de revenir le voir. Après cela, je partis vers la sortie de la ville pour revoir une dernière fois le monde où j'ai vécu.


Dernière édition par Dathrohan le Jeu 29 Oct - 22:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un adieu déchirant (Dathrohan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Auros :: RP Spéciaux :: Epreuves-
Sauter vers: