AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description du lieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du jeu

avatar

Messages : 79

MessageSujet: Description du lieu   Sam 7 Fév - 20:43

Citation :
C’est une cité qui m’intéresse au plus haut point pour ses richesses et pour empêcher Morgana de contrôler les mers où je vogue

Capitaine Oran pour vous server.

Si Léonir est LA ville de commerce, alors Opalsa est LE port de commerce, mais il faut ajouter aussi que les deux autres ports au sud sont les proies des pirates en général et le port le plus au nord, chez les elfes sylvains, est parfois pris dans les glaces.

~~~~~~~~~~
La capitainerie (entrées et sorties des bateaux, demande de réparation


Citation :
La capitainerie, un grand bâtiment blanc qui se situe sur les quais, proche de la taverne elle est en fait sa voisine d'en face. C'est le lieu où toutes, absolument toutes, les entrées et sortie de navires sont contrôlées ainsi que les cargaisons de chaque navire qui entre ou sort.

Le bâtiment fait deux étages, le premier étage est constitué de l'accueil, pour les navires entrants et sortant, si vous avez une chose à déclarer au sujet du navire c'est ici qu'il faut s'adresse, au grand comptoir en face de l'entrée. À droite il y a un autre comptoir, plus petit celui-là, un écriteau sur le bois du bureau indique « chantier naval », en effet c'est ici aussi que vous devez venir indiquer si vous avez des réparations à faire sur votre navire et si besoin est de le mettre à cale sèche.

Le sol de l'entrée est pavé de blanc cassé avec des étoiles noires dessus, un cadre chaleureux, mais officiel tout du moins.

Le second étage comporte les bureaux de toutes les personnes responsables des entrées et sortie, ainsi que de ceux qui s'occupent des places disponibles pour les bateaux en travaux.

Un troisième endroit constitue la capitainerie, c'est le chantier naval justement, il se situe en vérité juste à côté de la capitainerie, un chenal permet d'y amener les navires ayant besoin de réparation et derrière le canal se trouve un petit port avec plusieurs emplacements et dans un coin, deux places sous une machinerie complexe destinée à hisser les navires pour les mettre à sec.

~~~~~~~~~~

Le coquillage nacré (taverne)


Citation :
Un nom étrange pour une taverne non? Le nom est tout simple, la nacre est un objet semi précieux et apparemment le propriétaire ayant fait construire la taverne aurait trouvé un coquillage nacré, il aurait ainsi fait fortune. La légende semble vrai puisque la taverne prospère économiquement, en effet Opalsa étant un important port de commerce les clients sont fréquents. De plus la ville est surveillée, du coup les malfrats sont rares ici autant qu'à Léonir.

D'ailleurs l'enseigne grinçante légèrement au vent, représente une huître perlière recouverte de nacre sur l'intérieur, de quoi bien porter son nom, non?

À l'intérieur, les fenêtres, en arc de cercle de part et d'autre du comptoir, donnent sur la mer, vers les quais, on y voit souvent passer de gros bâtiments fendre les flots pour entrer ou sortir du port. De grands voiliers qui constituent l'animation de la taverne, ho bien sûr des bardes et troubadours poussent aussi parfois la chansonnette.

Le comptoir en bois blanc qui se trouve en face de la porte protège le passage aux cuisines, le patron de l'auberge, un grand gaillard qui semble habitué à mâter les marins soûls, se trouve presque toujours derrière le comptoir. Si son air légèrement patibulaire inspire la crainte au premier regard, au second on voit bien qu'il ne ferait pas de mal à une mouche qui ne lui aurait rien fait. Gare donc aux petits malins qui mettraient la pagaille chez lui.

~~~~~~~~~~

Les portes de la ville


Citation :
La cité portuaire d'Opalsa au royaume d'Arnëron. Le plus grand carrefour de commerce entre la terre et l'océan, le plus sûr également, en effet les autres ports sont plutôt sous la coupe des pirates. Ici au contraire le port était surveillé par les gardes de la cité, ses soldats en armure blanche, de plus le port comporte deux portes. La première est celle qui ouvre sur la route commerciale vers Léonir et qui est contrôlée par deux gardes, d'immenses hommes armés d'une hache et d'une épée longue.

Les deux immenses portes sont fermées dès la nuit tombée. En bois recouvert de cuivre il y a un navire en bas-relief sur la partie en cuivre, le navire avance vers l'extérieur de la ville, fendant les flots, ainsi lorsque les portes s'ouvrent on a l'impression que le bateau avance vraiment et fend les flots au milieu de la porte, puis la vision cesse puisque le navire est lui aussi coupé en deux, chaque partie d'un côté de la porte.

L'autre porte est la porte du port, dont nous parlerons plus loin.

~~~~~~~~~~

Les portes du port


Citation :
La seconde porte est celle donnant sur la mer, deux battants flottant sur les eaux salées, les deux côtés s'ouvrent et se ferment, contrôlés par des dizaines d'hommes qui vérifient les cargaisons et les nationalités des navires, ainsi le port est totalement sécurisé, rare sont les pirates qui s'y arrêtent et encore plus rare ceux qui s'y attardent.

Chaque battant est constitué d'un bois qui semble résister au sel puisqu'il ne s'abîme pas ou en tout cas il est recouvert par quelque chose qui le protège. Sans aucune décoration ils sont parfaitement lisse, d'après les marins du port, des gens superstitieux sur l'océan, des gravures sur les portes de l'océan attireraient à coup sûr des monstres marins. Allez savoir si c'est vrai ou non, eux n'essayeront pas en tout cas.

~~~~~~~~~~

Les quais, embarcadaire


Citation :
Les quais, lieux où sont amarrés tous les navires. Vraiment tous, du navire de commerce aux grandes cales et aux mâts moyens, aux grands navires de guerres aux mâts aussi haut que les tours du château de Morgana et capable de contenir plus de mille hommes dans leurs cales.

Ils sont organisés en diverses placements pour les navires, certains emplacements sont grands pour les grands navires de guerre ou de commerce, d'autres pour les petits commerçants ou les particuliers.

~~~~~~~~~~

Les rues


Citation :
Les rues, un joyeux bazar d'enfants qui courent, de mères, des marins et des hommes qui discutent des dernières nouvelles d'ailleurs ou des ragots du coin. Le tout sur des rues pavées d'une couleur blanc cassé pour la plupart, les ruelles en sable fin prit sur les plages. On dit que toutes les routes mènent au port, mais jamais personne ne s'est amusé à le vérifier, ce qui est vrai c'est que quel que soit la rue ou la ruelle suivie elle termine toujours sur la rue principale, qui elle-même mène aux quais.
Les rues sont également arpentées de colporteur et de charlatans vendeurs de produits miracles. Autant dire que si vous ne trouvez pas votre bonheur dans cette rue, c'est qu'il manque un commerçant pour vous contenter.

La nuit les marins solitaires pourrons aussi trouver satisfaction, de même que les gardes, auprès de commerçantes un peu spéciale de faible morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Description du lieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Auros :: Partie Rp Nadrian :: Arnëron :: Opalsa-
Sauter vers: